Page d'accueil Puglia Imperiale Tourisme italianoenglishdeutschfrançaisespañol češtinadanskελληνικάeesti keelsuomimagyarlietuviu kalbalatviešu valodamaltinederlandspolskiportuguêsslovenčinaslovenščinasvenskaromânăбългарски 日本語 (japanese)русский язык简体中文 (chinese)
Page d'accueil Puglia Imperiale Tourisme Page d'accueil  qui sommes-nous ?  magazine   contacts  presse  liens  stl   
  flux rss et gadget  plan du site  recherche   
Taille de la policePolice standardPetitMoyen
Ajouter à my.pugliaimperiale.com AJOUTER À MY.PUGLIAIMPERIALE.COM
A faire Organisez votre voyage multimédia
L'histoire
Le territoire
Les villes
Trésors d'art et d'histoire
Itinéraires
Sur les traces de Frédéric II de Souabe
A la découverte du peuple mystérieux des Hypogées
Itinéraire du goût sur les routes du vin et de l’huile
La terre des grandes Batailles : Hannibal et la Rome impériale
Trésors venus de la mer et archéologie sous-marine dans les Pouilles impériales
L’archéologie préhistorique du paysage
Mer, marais salants et zones humides
Les Murge
Dans la vallee d'Ofanto: le train de l'archeologie
 
   
Vous êtes ici: Accueil > Où aller > Itinéraires > L’archéologie préhistorique du paysage
Version imprimableVersion imprimable L’archéologie préhistorique du paysage
Envoyer par EmailEnvoyer par Email
Itinéraire archéologique Itinéraire archéologique
L’archéologie préhistorique du paysage
S’il est décrit souvent, de manière un peu simpliste, comme uniforme et plein d’oliviers suggestifs, le paysage qui s’offre à notre regard se caractérise en fait par une grande diversité de milieux naturels, qui est le résultat de mille stratifications reliant indissolublement la nature et l’histoire de l’homme. Et chacune de ces stratifications a laissé son empreinte : c’est le cas des Grottes de S. Croce sur le territoire de Bisceglie.
Il s’agit d’un habitat humain remontant au Paléolithique (il y a environ 70 000 ans). La présence de l’homme à l’intérieur des grottes est attestée par la découverte du fémur d’un individu adulte d’Homo Sapiens de Néanderthal, à laquelle a fait suite une autre découverte surprenante, celle d’une “natte” en fibres végétales, considérée comme le plus ancien ouvrage tressé retrouvé en Italie, remontant à environ 6500 ans. Les grottes sont situées le long de la Lama di S. Croce qui s’étend jusqu’à Corato. Ces plaines marécageuses, tout comme les crevasses et les dolines karstiques, témoignent des extraordinaires transformations naturelles de ce territoire. L’une des plus grandes dolines des Pouilles est représentée par le Gurgo d’Andria. Les alentours ont un aspect sauvage particulièrement fascinant, avec une végétation spontanée qui a repris tous ses droits. Le territoire agricole qui entoure Andria se caractérise par de vastes étendues d’oliviers centenaires et de vignes, dont on tire d’excellentes huiles vierges extra et de très agréables vins A.O.C., et par un patrimoine monumental inégalable : Castel del Monte, le mystérieux château voulu par Frédéric II, célèbre dans le monde entier pour sa forme hoctogonale absolument unique en son genre.
Le grand nombre de fermes, de bergeries (jazzi), les chapelles rurales, les laure basiliennes de ce territoire sont des témoignages du passé qui continuent de vivre. Le contexte environnemental particulièrement intéressant de ces lieux a porté à l’institution du Parc national de la Haute Murgia, premier exemple de Parc rural en Italie. Les signes tangibles de la forte intégration de l’homme et de la nature se retrouvent également dans le système des tratturi, ces antiques chemins de transhumance des moutons, marqués et délimités par des murets en pierre sèche et par des points de halte. Du tratturello Canosa-Corato, extrêmement ancien, correspondant à la Voie Trajane, au grand tratturo Barletta-Grumo et au long sentier reliant Melfi à Castellaneta en passant par Spinazzola.
Le paysage de la Haute Murgia, dernier exemple de pseudo steppe méditerranéenne, surprend par sa beauté naturelle, par la richesse de sa flore et de sa faune typiques, ainsi que par les phénomènes naturels qui caractérisent ce territoire. Parmi ces phénomènes, le plus suggestif est sans aucun doute l’érosion karstique qui, au cours des millénaires, a modelé ce territoire, lui conférant cette unicité que tout le monde lui reconnaît aujourd’hui. Un système complexe de grottes karstiques récemment découvert dans les alentours de Minervino, sur la route de Spinazzola, témoigne de l’intensité de ce phénomène et permet d’écrire un nouveau chapitre inédit et fascinant sur l’histoire géologique de la Haute Murgia et de toutes les Pouilles. Un autre exemple intéressant est la Grotte de San Michele, unique en son genre, antique lieu de culte et de dévotion à l’Archange saint Michel. On arrive à la Grotte en suivant un itinéraire touristique qui permet d’admirer la Lama Matitani. Des tombes et des restes d’habitats remontant au VIIe siècle aC, ainsi que des témoignages d’époque impériale, ont été retrouvés dans le secteur s’étendant entre la grotte et l’église rupestre de la Madonna del Sabato.
 

 
  TEMPS CONSEILLÉ:  
  2 Jours  
  NIVEAU DE DIFFICULTÉ:  
  Moyennement difficileMoyennement difficileMoyennement difficileMoyennement difficileMoyennement difficile  
A visiter au cours de cet itinéraire:
Castel del Monte Andria
Eglise et Grotte de San Michele Minervino Murge
Grotte di Santa Croce Bisceglie
Les villes à voir:
Andria
Bisceglie
Corato
Minervino Murge
Spinazzola
   
 
Agenzia per l'Occupazione e lo Sviluppo dell'area Nord Barese Ofantina - s.c.a r.l.
Partita Iva 05215080721
Puglia Imperiale – Sede: Corso Cavour, 23 - Corato (BA) Italy
Tel. 080.4031933 - Fax 080.4032430
Union européenne Ministero dell'Economia e delle Finanze Agenzia per l'Occupazione e lo sviluppo dell'area Nord Barese / Ofantina Regione Puglia Ente Nazionale Italiano per il Turismo Page d'accueil
 
Crédits
Conditions d'utilisation
Privacy Policy